Historique

L’initiative pour une entreprise économique dont la propriété serait collective a été lancée par Philippe Dieudonné le 13 Janvier 2018 à l’occasion de la commémoration du tremblement de terre qui a ravagé Haiti le 12 janvier 2010.  

Cette commémoration, organisée annuellement par le Forum d’Entraide et de Solidarité des Haïtiens d’Ottawa-Gatineau (FESHOG), constitue un acte de mémoire communautaire. En effet, il est de notre devoir de nous souvenir toujours des lourdes pertes, tant sur le plan des vies humaines que des infrastructures du pays.  

L’idée qui circulait au début de cette initiative de lancement a été principalement inspirée par un souci communautaire. La priorité était accordée à la promotion d’une économie positive et humaniste qui ne vise pas seulement le profit, mais qui veut produire une richesse dont bénéficieront les sociétaires et les membres de la communauté. Signalons également cette volonté de créer des services utiles à la communauté présente et future, dont les membres auront un sentiment réconfortant d’appartenance à leur groupe culturel, fier d’innover pour s’entraider.

On voudrait que les profits servent à créer de la richesse dans notre communauté et à organiser certaines interventions sociales en faveur de l’éducation, de l’expression culturelle, de la santé physique et psychologique, de l’accueil et de l’intégration des immigrants.

L’idée préconisait que l’entreprise mette à la disposition des organismes, des nouveaux-arrivants et des entrepreneurs afro-caribéens, soucieux du bien-être collectif, un espace communautaire et des structures immobilières  abordables, écologiques, à faible coût pour leur permettre de réaliser leurs activités.

Maintenant, la CCMUFF compte 45 titulaires de parts sociales avec un engagement de 45 000 $.